Historique

La Maison du Goéland est une ressource communautaire en santé mentale financée par l'Agence de la Santé et des Services Sociaux de la Montérégie. Elle a vu le jour en 1994 avec la contribution des groupes communautaires du milieu.

Elle se veut un acteur important dans le développement de nouvelles approches tout en axant ses interventions sur l'appropriation du pouvoir.

Pour ce faire, un personnel qualifié, bénéficiant d'une formation continue ainsi qu'un conseil d'administration engagé supporte le travail auprès des personnes en détresse.

La Maison du Goéland a été récipiendaire de plusieurs prix et mentions au fil des années. Aujourd'hui reconnue comme chef de fil dans son domaine, La Maison Goéland s'implique auprès d'organismes communautaires et transmet son expertise.

La Maison du Goéland

Chronologie

Picture

1994

La Maison du Goéland a vu le jour en 1994. C’est grâce à la contribution des groupes communautaires du milieu qu’elle a pu naître. Une recherche commandée par les 3 CLSC de la sous régions, auprès des aidants naturels de la région, confirme la nécessité d’une ressource communautaire en santé mentale pour les territoires ruraux et semi ruraux.
Movie

1998

La Maison du Goéland acquiert l’immeuble rue  Dumoulin à Saint-Rémi. Faute de logement dans la communauté pour accueillir la clientèle en fin de séjour, elle fait l’acquisition du second immeuble sur la rue Dumoulin afin d’offrir un lieu supervisé de transition.

La Maison du Goéland acquiert l’immeuble rue Lavoie  dans la ville de La Prairie: L’hébergement et les locaux administratifs sont transférés du un nouvel immeuble rue Lavoie, à La prairie.  Cette décision est soutenue par la demande d’hébergement qui provient plutôt des villes semi-rurales. 

Location de l’immeuble rue Chevrefils à Ville Saint-Rémi : Location de l’immeuble rue Chevrefils à Saint-Rémi à un organisme communautaire.  Cependant La Maison du Goéland garde pour sa clientèle 2 appartements de réadaptation.

Picture

2001

Vente de l’immeuble rue Chevrefils à Ville Saint-Rémi
Avec les profits de cette vente, nous acquérons un terrain vacant dans la Ville de Sainte-Catherine pour un projet futur de logements sociaux.

Séjour en résidence :Jusqu’à l’automne 2007, elle offrait de l’hébergement supervisé  Immeuble rue Brébeuf (Ville Sainte-Catherine) dans un environnement convivial. Offert à des personnes en démarche d’autonomie.  Puis au cours des mois, elle modifie son type d’hébergement pour l’enligner avec celui de l’immeuble Lavoie (Ville de La Prairie) s’adressent à une clientèle pour qui vivre seul est temporairement impossible. L’intervention est axée sur la stabilisation des éclatements, l’apprentissage d’habiletés de base et sur des rencontres cliniques.

La Maison du Goéland est propriétaire de ces 2 propriétés à Ville Sainte-Catherine et Ville de La Prairie. Celle de la rue Brébeuf à Ville Sainte-Catherine offre le gîte à 7 personnes tandis que celle de la rue Lavoie à La Prairie permet d’accueillir 5 personnes.  Deux lacunes importantes soient la capacité limitée d’accueil de ses sites mais par-dessus tout, le manque de financement pour être en mesure d’offrir un service de garde 24 heures/7 jours par semaine

Location

2007

Vente de l’immeuble rue Chevrefils à Ville Saint-Rémi
Avec les profits de cette vente, nous acquérons un terrain vacant dans la Ville de Sainte-Catherine pour un projet futur de logements sociaux.
Séjour en résidence :Jusqu’à l’automne 2007, elle offrait de l’hébergement supervisé  Immeuble rue Brébeuf (Ville Sainte-Catherine) dans un environnement convivial. Offert à des personnes en démarche d’autonomie.  Puis au cours des mois, elle modifie son type d’hébergement pour l’enligner avec celui de l’immeuble Lavoie (Ville de La Prairie) s’adressent à une clientèle pour qui vivre seul est temporairement impossible. L’intervention est axée sur la stabilisation des éclatements, l’apprentissage d’habiletés de base et sur des rencontres cliniques.

La Maison du Goéland est propriétaire de ces 2 propriétés à Ville Sainte-Catherine et Ville de La Prairie. Celle de la rue Brébeuf à Ville Sainte-Catherine offre le gîte à 7 personnes tandis que celle de la rue Lavoie à La Prairie permet d’accueillir 5 personnes.  Deux lacunes importantes soient la capacité limitée d’accueil de ses sites mais par-dessus tout, le manque de financement pour être en mesure d’offrir un service de garde 24 heures/7 jours par semaine

Location

2009

Construction de l’immeuble rue Saint-Pierre à Saint-Constant: Considérant l’étendue de notre territoire, notre situation géographique qui est aux confins de la sous régions, des frais de véhicule à moteur, la difficulté et les frais reliés à la gestion de deux résidences d’hébergements localisées dans 2 villes différentes, nous avons opté pour une relocalisation de tous nos services sous le même toit au centre de notre territoire, soit la municipalité de Saint-Constant. L’immeuble au 66 Saint-Pierre était un Pawn-Shop. Il a été détruit pour construire le nouvel immeuble.
Movie

2013

C’est avec fierté que La Maison du Goéland a procédé à l’inauguration du complexe d’habitation, les Rives du Goéland rue Saint-Pierre à Saint-Constant, le 30 août 2013. L’édifice de 17 logements abordables, qui représente un investissement de 2,6 M$, a été réalisé grâce au programme Accès Logis Québec de la Société d’habitation du Québec.

Nos donateurs

La Maison du Goéland remercie ses généreux donateurs!

Abonnez-vous à notre infolettre